Bienvenue sur le site de la CRESS Réunion

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube

L'Economie Sociale et Solidaire (ESS) : un territoire, des Hommes une autre économie

  • Plateforme d'Appels à Projets | Source : CRESS de La Réunion - www.cress-reunion.com
  • ARESS - Annuaire Régionale de l'ESS à La Réunion | Source : CRESS de La Réunion - www.cress-reunion.com
  • Toutes nos missions | Source : CRESS de La Réunion - www.cress-reunion.com
  • Au service des SCOP et SCIC | Source : CRESS de La Réunion - www.cress-reunion.com

Récompensée l’année dernière par le Conseil Départemental pour le Prix départemental du mérite 2020, Pascaline PONAMA répond aux questions de la CRESS de La Réunion.

 

Portrait de Pascaline PONAMA, Directrice de la Fédération MétiTresse | CRESS de La Réunion - www.cress-reunion.com

Portrait de : Pascaline PONAMA

Son leitmotiv : Rien n’est impossible
Son métier : Directrice
Structure : Fédération MétiTresse
Activité : Développement de la filière des fibres végétales
Effectif : 9 administrateurs, 8 collaborateurs, près de 30 adhérents.

La Fédération MétiTresse propose à ses bénéficiaires une activité de conseils et d’accompagnement à la mise en place de projets par le biais d’outils internes. Elle exerce également une activité de formation pour professionnaliser et transmettre les savoir-faire réunionnais.

 

Présentez-nous votre parcours - "L’ESS un parcours de vie ?"

"Je suis devenue membre des associations d’étudiant.e.s réunionnais.e.s pendant mes années d’études en France métropolitaine. De retour à La Réunion avec un attrait pour la création de liens sociaux, je souhaitais travailler dans un domaine pour aider les autres. Ma carrière d’abord littéraire en tant qu’interprète s’oriente alors vers le développement local lorsque je suis recrutée en tant qu’agent de développement de quartier et qu’ensuite, j’intègre la première promotion de la Licence Gestion des Organisations de l’ESS de l’IAE."

Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre autrement ?

Aux vues des enjeux liés à l’humain, au développement durable et au devenir du patrimoine local, pour nous, seule l’Économie Sociale et Solidaire peut permettre aux acteurs de travailler ensemble de manière pertinente. Ce projet ne pouvait pas être autre chose qu’une démarche ESS.

Pourquoi le choix de ce statut ?

Fort du succès des Assises de la Tresse en 2016, le projet Méti-Tresse trouve aussitôt un écho favorable auprès des différents acteurs et la décision de créer sous forme associative permet un démarrage rapide. Nous avions toutefois prévu une évolution en SCIC par la suite.

Quelles valeurs défendez-vous ?

Afin de viser l’excellence au sein de la fédération, nous prônons le droit à la réussite pour tout le monde et le faire ensemble en créant de l’entraide. Les fondements du commerce équitable et de l’insertion professionnelle font partie intégrante de la fédération. A travers cela, Méti-Tresse lutte contre le chômage en amenant les publics vers l’emploi.

Comment celles-ci se traduisent au quotidien ?

Sur ces principes, la fédération va mettre en place une charte éthique signée par ses adhérents qui bénéficient d’un cadre sécurisant et facilitateur pour des collaborations. Dans ses missions, Méti-Tresse propose également à ses membres des formations autour de l’éthique et du développement durable et crée par ailleurs les outils et dispositifs d’accompagnement au montage de projets durables.

Quels-sont vos prochains défis ?

Cette année, l’accent sera mis sur le développement commercial de la Fédération. Ce changement d’échelle s’accompagnera d’un projet de SCIC mieux adapté à la création de valeur marchande, et l’activité non-marchande s’appuiera sur l’association. Actuellement référencée en tant que Pôle Territorial de Coopération Associatif (PTCA) auprès de la DJSCS, la structure ambitionne de créer un groupement d’employeurs et une coopérative d’activité et d’emplois.

Selon vous qu'est-ce l’ESS apporte au territoire réunionnais ?

L’ESS a tout à apporter. Encore plus à La Réunion, toutes les filières devraient intégrer une démarche « ESS », car les outils de l’économie classique trouvent leurs limites rapidement dans un contexte de chômage structurel. L’ESS peut rendre les gens autonomes en leur permettant de savoir ce qu’ils veulent faire pour eux et pour le territoire au-delà des dispositifs classiques existants parfois difficiles à appréhender. L’ESS n’est pas une filière, c’est un état d’esprit, une façon d’entreprendre.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat ESS ?

Il faut avoir la foi. Il faut croire dans ce que l’on fait, même si c’est complexe à gérer et à mettre en place, il ne faut pas baisser les bras. Passez par la fenêtre ou par le toit s’il le faut pour faire face aux aléas. Il faut faire preuve de résilience et continuer à garder le cap. Avec cet état d’esprit, on est inarrêtable.

Quel est votre leitmotiv ?

Rien n’est impossible. C’est l’arrière-plan de l’écran de mon ordinateur. …

 

 

Visitez le site internet de la fédération

CRESS de La Réunion | Logo de la Fédération MétiTresse

 

 

Nos partenaires financiers

Logo des financeurs - L'Europe s'engage avec le FSE | CRESS de La Réunion | Etat | Ministère de l'Economie, des Finances, et de la Relance | Ministère de la Transition Ecologique | Région Réunion | FEDER