Bienvenue sur le site de la CRESS Réunion

  • Facebook
  • LinkedIn

L'Economie Sociale et Solidaire (ESS) : un territoire, des Hommes une autre économie

  • Toutes nos missions
  • Au service des SCOP et SCIC
  • Appels à projets
  • Centre de ressources

 

LETTRE ENSEMBLE N°68 (Mai-Juin 2012)

 

Projet et territoire

Depuis près de 4 ans, la régie de territoire du Grand Sud Actions et Chantiers Territorialisés pour l’Insertion et la Vie Economique dite «A.C.T.I.V.E. » porte un projet original à mi-chemin entre économie solidaire, insertion par l’activité économique et éducation populaire. Les activités qu’elle développe, produisent des richesses et des flux financiers qui permettent d’offrir des parcours d’insertion à des personnes exclues de la sphère économique marchande et contribuent à recréer du lien social. Les Régies de Quartier et de Territoire sont organisées nationalement au sein du Comité National de Liaison des Régies de Quartier (CNLRQ). 250 régies sont recensées en Métropole et dans les DOM/TOM. A ce jour, A.C.T.I.V.E est labellisée « régie de territoire ». L’intervention sur tout le «territoire» est motivée pour créer les conditions d’accès à de nouveaux marchés qui sont mécaniquement plus restreints à l’échelle d’un « quartier ». Pour conséquence, cette stratégie stimule une hybridation de ressources plus favorable à la régie de Saint-Joseph. De plus, la structure est conventionnée « entreprise d’insertion » par la Commission Départementale de l’Insertion par l’Activité Économique (CDIAE), elle détient également l’agrément « amélioration de l’habitat » par le Département de la Réunion et est adhérente de l’Union Régionale des Structures d’Insertion par l’Activité Economique (URSIAE).

 

Son territoire d’intervention

La Régie A.C.T.I.V.E., basée à Saint-Joseph, s’inscrit économiquement sur l’ensemble du Département de la Réunion. Cependant, le champ d’intervention prioritaire reste le Grand Sud des Avirons à Saint-Philippe en passant par l’Etang-Salé, Saint-Louis, Cilaos, l’Entre-deux, Saint-Pierre, le Tampon, Petite-Île et naturellement Saint-Joseph. L’association est administrée par des bénévoles actifs, habitants des quartiers et par des membres de droit issus de Collectivités et de représentants de bailleurs sociaux. Cette structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) est dirigée par un directeur salarié qui met en œuvre les activités de production et d’animations sociales décidées par le Conseil d’Administration et son président. La structure emploie 70 salariés dont 22 permanents. Par le biais de l’agrément Entreprise d’insertion, elle compte dans ses rangs des personnes en Contrat à Durée Déterminée d’Insertion et par des actions projets des contrats aidés type CAE-CUI.

 

Le coeur cible d’activité

Les activités économiques développées sont variées et la situent dans le champ concurrentiel : second œuvre du bâtiment, rénovation de l’habitat, maçonnerie, plomberie, électricité, entretien des espaces verts, élagage, entretien et nettoyage d’immeubles, co-traitance ou sous-traitance aux entreprises, déménagement… Ses principaux clients sont les bailleurs sociaux, le Département de la Réunion, les particuliers et les acheteurs publics de marchés type clauses d’insertion. Elle possède la garantie décennale, la responsabilité civile professionnelle et la compétence norme de sécurité électrique type consuel.

 

Finalités et entreprise sociale

Ces prestations de bâtiment et d’espaces verts sont regroupées sous l’appellation Entreprise Sociale. Par définition, une entreprise sociale partage avec une entreprise « classique » l’affirmation d’un projet économique et la nécessité de dégager des excédents. Mais elle s’en distingue très nettement par sa finalité. Le projet économique et les excédents ne sont pas une fin en soi mais bien des moyens au service d’un projet social (insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires, développement de nouveaux modes de gestion du local). A ce titre, dans le cadre d’une action Politique de la ville, la régie mène un chantier « école » en réalisant des clôtures en périphérie d’une opération de Résorption de l’Habitat Insalubre (RHI) à Saint-Joseph (quartiers Gréviléas, Marguerites et Pandanus) et emploie pour ce faire 24 CAE-CUI. Ces salariés suivent également une formation qualifiante intitulée « Titre Professionnel d’Agent d’Entretien du Bâtiment » de niveau V.

 

Quels financements pour quelles insertions?

Pour mener à bien l’ensemble de ses projets, le budget de la régie A.C.T.I.V.E. s’équilibre entre des financements publics à travers l’Etat, le Département de la Réunion, la Ville de Saint-Joseph et la Communauté d’Agglomération du Sud et des financements privés générés par les activités dites marchandes. Le chiffre d’affaires représente 40% du budget total de la structure. In fine, le bilan d’insertion des personnes recrutées par A.C.T.I.V.E. comptabilise près de 85% de taux de réussite aux formations. De plus, 31 % des personnes en parcours trouvent une sortie dynamique dite d’emploi durable (création d’entreprises, CDD de + 6 mois, CDI). Par ce modèle entrepreneurial d’économie solidaire, la régie ambitionne d’être une entreprise de la 2ème chance pour les personnes sans emploi ou en échec professionnel et qui soutient l’idée d’une solution durable d’emploi.

 

Contact :

Monsieur Franck GRONDIN

Directeur de la Régie de territoire A.C.T.I.V.E

Tél : 0262 56 55 81

 

 

Nos partenaires financiers

Le site de la CRESS Réunion est co-financé par l'Union Européenne.
L'Europe s'engage à la Réunion avec le Fonds Social Européen

Logo des financeurs - L'Europe s'engage, FSE, CRESS, Etat, Région Réunion, FEDER